Partagez | 
 

 blood ties.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
❝ The Overlooked ❞


Je suis ici depuis le : 03/07/2018 Je passe le plus clair de mon temps à : travailler dans une boutique d'antiquité Je cumule un total de : 11 Je suis d'humeur : pacifique

MessageSujet: blood ties.  Mer 11 Juil - 12:38




I took a walk on a Saturday night,fog in the air, just to make my mind seem clear where do I go from here? I see my breath pushing steam through the air, shaking hands run through my hair, my fears, where do I go from here?

« Hey, c'est moi. » commence-t-elle simplement. « C'est juste pour te laisser savoir que je risque de rentrer plus tard que prévu. J'ai un truc à faire en ville. M'attends pas pour manger d'accord ? On se voit plus tard. » Le téléphone reste collée quelques secondes contre son oreille tandis qu'elle sait pertinemment qu'il saura qu'elle cache quelque chose. Parce qu'elle peut rien lui cacher. Parce qu'il la connaît trop bien. Pourtant, elle le décolle ce téléphone tandis qu'elle raccroche. Elle jete un coup d'oeil à cette adresse notée sur un papier et enfile cet éternel veste rouge qu'elle traîne avec elle depuis des années désormais. La petite brune ferme la boutique derrière elle, enfonce les clés et son téléphone dans sa poche tandis qu'elle commence à avancer, les écouteurs bien dans ses oreilles.

Paraître normal est son principal challenge, parce que Wanda elle est nulle pour camoufler ses émotions. Cependant, elle a l'avantage d'être si discrète qu'on la remarque pas nécessairement. C'est Pietro qui marche tête haute, elle, elle est souvent à raser les murs. C'est presque ordinaire chez elle, mais ce soir, elle doit redoubler de vigilance. Parce qu'elle sait qu'au moindre faux pas, les regards seraient braqués sur elle, et c'est exactement ce qu'elle voulait éviter. Parce que Wanda, elle avait un passif. Parce que Wanda elle avait aidé et servi celui qu'elle avait apprit il y a seulement quelques mois être son père, sans même savoir ce lien qu'elle avait avec lui à l'époque. Alors la belle, elle veux juste vivre une vie à peu prêt normale, ce qui explique pourquoi elle cache tant ses aptitudes, pourquoi Pietro et elle ne disent rien. Parce que moins ils en diront, moins les regards convergeront vers eux, et ainsi, moins les Services Sentinelles les surveilleront. Parce qu'autant l'avouer, être un mutant dans ce monde, c'est presque effrayant.

Elle avance Wanda, pendant de longues minutes, se mêlant à la foule tandis qu'elle regarde discrètement autour d'elle recherchant alors le nom de cet endroit qu'on lui avait donné pour le lieux du rendez-vous. Puis finalement, après prêt d'une trentaine de minutes de marche, elle tombe devant. Elle regarde à droite, puis à gauche, comme pour s'assurer que personne ne l'observe tandis qu'elle passe le pas de ce bar, les regards se tournant incontestablement vers elle. Encore une raison de se faire toute petite. Elle déteste être au centre de l'attention. Pourtant, en un sens elle se sent rassurée. Si elle était terrifiée à l'idée que quelqu'un puisse balancer sa présence ouvertement et alerterait éventuellement les autorités, elle avait déjà crée son alibi. Après tout, Wanda était le genre à militer ouvertement pour la cause mutante, donc même si elle se faisait pour simple humaine, elle pourrait toujours utiliser ce prétexte pour expliquer les raisons de sa présence ici. Si on s'intéressait de trop prêt à elle.

Elle commande un thé, tandis qu'elle prend place dans le fond de ce bar, sur la banquette avant de jeter un regard sur son téléphone pour regarder l'heure. Elle est en avance, ce qui veux dire qu'elle va probablement attendre encore un peu.
Puis finalement, le carillon sonne tandis qu'elle redresse la tête. Son cœur loupe un battement, parce que ça correspond à la description physique qu'on lui a donné. Elle se redresse légèrement, pour ne pas paraître si recroquevillé. Pietro lui avait dit d'abandonné, elle avait presque abandonné. Puis l'espoir était finalement arrivé, lui permettant de peut-être réussir à retrouver cette fameuse demi-soeur dont elle avait entendu parlé en faisant ses recherches. Alors Wanda, elle ferme les yeux, prenant une grande inspiration tandis qu'elle se lève, pour qu'elle puisse l'apercevoir. Et elle reste là, attendant simplement, son cœur battant si fort qu'elle entend le sang pulser dans ses oreilles.

(c) SIAL ; icons sial





(i can smell your fear the only reason that i'm here is to wreak havoc. everybody prays that i'll change, maybe one day but tomorrow i'll be back at it. cause bad habits they die hard, we live fast we die hard, go against me you'll die hard.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Lorna Dane
❝ Admin Underground ❞


Je suis ici depuis le : 21/10/2017 Je me trouve : à Atlanta. Je passe le plus clair de mon temps à : rechercher des mutants et fuir le service sentinelle. Je cumule un total de : 201 Je suis d'humeur : taquine.

MessageSujet: Re: blood ties.  Sam 14 Juil - 17:01



Blood Ties



Ce matin-là, ce n'était pas le bip strident du réveil qui se chargea de me sortir des bras de Morphée, mais l'un des membres de l'underground, où plutôt une explosion causée par un membre de passage qui ne se contrôlait pas encore. Me levant en sursaut j'échangeais un regard avec Marcos, qui avait l'air aussi réveillé que moi. J'émis un grognement avant de me tourner, et de commencer ma routine quotidienne. Une fois prête je me dirigeais vers la cafetière, mais quand je tentais d'avoir du café chaud, rien ne se passa. Je ne tardais pas à donner un coup sur cette dernière avant de l'incliner légèrement au-dessus de ma tasse pour enfin voir le liquide chaud se déverser.

- Lorna, j'ai bien réfléchi tu ne devrais pas y aller...

- Je pense pouvoir prendre une décision seule.

Je foudroyais du regard l'un des nôtres qui avait rencardé une jeune femme qui voulait me rencontrer. Le rendez-vous devait se dérouler dans quelques heures et je n'avais toujours pas pris la moindre décision à ce sujet pesant le pour et le contre, certes Marcos m'avait donné son avis, partagé entre son amour pour la famille et la crainte de me perdre à cause du service sentinelle que je pensais être derrière cette rencontre. Certes je respectais sa décision et nous prenions nos décisions à deux mais quelque chose ne collait pas. Je ne tardais pas à boire mon café avant de l'abandonner pour prendre une douche et enfiler des affaires propres il avait raison, c'était sans doute un piège et pourtant quelque chose me poussait à accepter cette rencontre.

- Quand faut y aller, faut y aller.

C'est sur un coup de tête soudain que j'attrapais une veste, d'un geste souple de la main les couteaux qui m'accompagnaient souvent se déplacèrent jusqu'à venir à ma rencontre, je les cachais dans les poches de ma veste avant de sortir discrètement de notre base secrète sans avertir personne, sachant très bien qu'ils seraient contre cette idée et que John tenterait de m'en dissuader et il avait raison, on ne pouvait pas se permettre de perdre l'un de nos membres, mais je devais savoir ce qu'elle me voulait.

J'arrivais rapidement sur place, et j'entrais dans le bar que l'on m'avait indiqué, j'ignorais ce que j'allais trouver et mes yeux tels deux radars scannaient la pièce à la recherche d'un agent du service sentinelle. Je repérais un homme, la trentaine qui avait un café à la main qui reluqué une pauvre fille de l'autre côté du bar. Je lâchais une grimace avant de voir une personne se lever au fin fond du bar. Je ne tardais pas à foncer vers l'homme d'un pas décidé, prête à en découdre au besoin. Je tirais maladroitement la chaise vers moi, avant de prendre la parole.

- On m'a dit que vous vouliez me voir.

Je prenais place sur ma chaise, tout en croisant les bras contre ma poitrine, visiblement sur la défensive. J'observais l'inconnue qui me faisait face, tout en gardant un oeil sur le reste de la clientèle du bar, prête à voir un agent du service sentinelle bondir de sous une table pour passer à l'attaque.

- Alors qu'est-ce que vous attendez de moi ?  
 

panic!attack


I’ll show them
trouble.
When they look at me they see a troubled young woman.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
blood ties.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BLOOD TIES
» Les aventures de Vicky Nelson de Tanya Huff - Blood ties
» Bleach 374 - Gray Wolf Red Blood Black Clothing White Bone
» Rise : Blood Hunter
» [40K Demon] Blood Slaughterer of Khorne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dusk Till Dawn :: Atlanta :: Tex's Lounge-
Sauter vers: